En grande surface, un étudiant fait ses courses de la semaine. Des pâtes, des cordons bleus dont la boite arbore un pouce bleu. Quelques biscottes avec le même symbole héraldique de pauvreté. Du beurre, un misérable paquet d’emmental à l’air plus que douteux, des yaourts, un peu de fruits presque frais. Il a essayé de compter mais bon la fatigue l’a perdu dans ses calculs. Il voit défiler les chiffres sur cet écran. 2… 5… 10 … 12… On se rapproche de la somme fatidique. 13.50…Le dernier article arrive. Ces cordons bleus ont déjà un goût d’humiliation.

 

  • Cela fera 17.68 euros Monsieur.
  • Ah mince, je n’ai que 15 euros.
  • Je peux annuler un article si vous le souhaitez.
  • Pas vraiment le choix, annulez les œufs et le fromage râpé s’il vous plaît.
  • Cela fera donc 14 63 euros.

 

Il regarde les misérables pièces voluptueusement allongées dans leur cocon de papier rêche que la caissière lui rend.

 

  • Bonne journée à vous.