• Bonjour Madame Jean. Comment allez-vous ?
  • Bien merci beaucoup ma petite Catherine. Je me fais pas toute jeune maintenant tu sais avec mes soixante quinze ans. Et dans ce petit village on voit pas grand monde à part quand on va au marché.
  • Ah je comprends. Bon voilà votre courrier Madame Jean. Il faut que j’y retourne.
  • Tu ne veux pas rester un peu ? Boire un café ?
  • Ah non désolée Madame Jean je dois y aller. Mais si vous payez dix-neuf euros par mois je pourrai rester cinq minutes de plus. Ça s’appelle « Proxi vigi cohesio ».